Rando-raid VTT dans la Drôme provençale

14 et 15 mai 2005

Pourquoi la Drôme provençale ?

Tout simplement parce que c'est magnifique et qu'il semblerait que la nature est fait cette région pour y pratiquer la randonnée sous toutes ces formes pédestres, équestre, moto, cyclo ou VTT.

Si tu veux t'en convaincre va voir ce panorama sur 360°

Tout commence tranquillement après la pluie le soleil comme dit le proverbe. Enfin aujourd'hui c'était comme cela nous sommes arrivé sous la pluie et le temps de casser la croûte devinez quoi ? Le soleil.

Le samedi au programme randonnée à la motte Chalaçon, la détente et la découverte seront au rendez-vous pour ce week-end que je muris depuis plus d'un an, lorsque j'ai visité ce petit coin de paradis pour la première fois en hiver 2004.

Soudain les choses se gatent très rapidement. Nous sommes passé dans un bourbier de terre glaise pleine de brindilles et de gravillons. Résultat, il a fallu trainer les vélos sur 500m car impossible à pousser la boue bloquait les roues.
Voilà le résultat sur le vélo de Maël. Donc c'est pareil devant, pareil pour la transmission, pareil pour les pédales autos SPD (OK pour ceux qui ont des crank).
Voilà le vélo de Yves, observe la cassette une couleur pas bien nette après 2 km de rando..
Voilà une scène de désolation nous sommes tous en train de debourrer les spads.

Maël tiens ton vélo il fait caca sur les chemins.

Dans le passage Régis y a laissé son dérailleur arrière ainsi que la patte. Pour lui le week end de VTT s'arrête là. J'ai bien deux dérailleurs de dépannage mais pas la patte pour son vélo.

C'est reparti donc sans Régis.

Eric (moi) contemplatif

Maël qui pose ou se repose ?
Petit coup de froid, nous sommes parti directement de la ferme gîte et d'entrée dans une côte raide, puis la galère boueuse.
Ici un vent très frais nous saisi alors que quelques gouttes de sueur nous glacent rapidement.

Nous avons rejoins un balisage VTT FFC que l'on devinne en arrière plan. L'avantage de la Drôme est qu'il ont fait un gros travail de balisage. Alors tu te pointes et tu suis les flèches.

Bon boulot et merci à tous ceux qui ont contribués à tous ces balisages.

Enfin arrivé tout en haut sur le plateau à environ 1200 m d'altitude. Il fait un peu frisqué.
La ferme se trouve à 690m, moralité il faut redescendre..

Petit clin d'oeil de Yves le photographe avant la descente.

Et de Maël en face.

Si tôt descendu, jusqu'au niveau de la ferme (en altitude) que l'on remonte Enfin on essaye, c'est tellement raide que personne n'y est arrivé. Tentative de Berni le pied à terre et pour dans pas longtemps.
Ici Romain qui comme à son habitude se lance le défi de tout grimper en vélo. Sauf que là la pente a eu raison de son obstination. Il est au plus haut et pose le pied sur ce cabrage, évidement la photo écrase le relief mais c'est vraiment très pentu.
Après cette montée impossible, un superbe single nous attendait en voici la fin avec Berni sur un passage à gué.

Puis passage en douceur avec Yves.

Appuie sur play pour que ça bouge.

Puis passage en force toujours avec Yves, un peu plus loin. Ecoute bien le brâme du cerf.

Appuie sur play si tu veux que ça bouge.

Puis celui de Romain qui de toute façon a sali son Rocky alors vive la flaque de boue, enfin au minimum quand même.

Appuie sur play si tu veux que ça bouge.

Soudain on regarde nos montres. Stupeur ! Il est déjà 17h30. Vu les galères de la première partie du balisage et la distance qu'il doit rester à faire, au moins autant. On décide d'abandonner le balisage pour rentrer.
A peine a-t-on fait demi tour, puis pris un chemin direction la route que l'on retraverse une zone de terre glaise détrempée. Re-galère ce qui quelque part nous conforte dans ce choix de rentrer au plus court.
Un autre passage à gué, où nous en profitons pour décrasser un peu les machines. Eric au dessus en orange et Stéphane à gauche en bleu.

Puis Maël cheveux au vent.

Ah ! Tu te demandes si se sont ses cheveux ou une perruque ? Ce sont ces cheveux imagine les quand il boit ces potions magiques de laborantin chimiste.

Pied à terre, mauvais braquet !
Romain en train de déprimer, il n'avait jamais vu son Rocky dans cet état.
Après une journée chargée, trajet en voiture sous la pluie, casse croûte humide, galère dans la boue enfin le repos. Après une remise en état des vélos enfin sauf pour Régis malheureusement, puis une bonne douche séance papotage, comérage au gîte avant de passer à table.

Nous voilà à table ici c'est le gîte à la ferme. J'avais annoncé du rustique et on a été servi. La salle de resto se compose de deux grandes tables la notre, avec nous au premier plan, un groupe de randonneurs équestres au second plan et la présidente notre hôte Francine. La deuxième table se sont des gens qui sont uniquement venu manger ici, ils devaient avoir très faim alors ils ont tapé à la bonne porte.

 

Petit zoom sur Francine c'est qu'avec elle il faut tout manger on ne laisse rien dans l'assiette sinon...

Allez tu veux aussi allez lui rendre visite ? Attention son mari n'est pas loin.

Voilà la ferme, Stéphane a cru en arrivant qu'elle n'était plus habité. Et pourtant elle est pleine de vie cette ferme.

Je vous file le tuyau voilà les coordonées de la ferme St Antoine.

Mme Jouve Francine "la ferme St Antoine" 26 470 La Motte Chalançon. Tél : 04.75.27.21.30

Voilà la première journée est terminée, reste à dormir,et à cuvée le vin. Hein Yves !

la suite...